Handicap-accessibilité : pas de répit pour les travaux

201901071303-full.jpg

Les élus bagnérais n'ont pas hésité à se mettre dans un fauteuil pour tester l'accessibilité de la ville./ Photo archives V. T.

Article issu du journal "La Dépêche du Midi" du 07/01/2019

La commission communale pour l'accessibilité aux personnes handicapées a rendu son rapport annuel 2017 sur les travaux réalisés et restant à réaliser dans la ville de Bagnères-de-Bigorre.

Dans la cité thermale, la ville a investi 237.100 € pour des travaux sur les bâtiments communaux (villa «Campan», mairie, école Achard, stade Cazenave) et 617.000 € pour la voirie (aménagement des allées Tournefort, de la place Cabanis et de l'impasse Montaigne, mise en accessibilité des trottoirs du quartier Parc-Malye et de la rue des Pyrénées). S'y ajoute l'achat d'une navette avec emplacement pour personnes à mobilité réduite (12.000 €).

Comme il a été rapporté lors du conseil municipal du 20 décembre dernier, «plusieurs éléments sont venus perturber le programme 2017». Ainsi, une solution reste à trouver pour le stade Cazenave où la mise en accessibilité de la tribune se heurte à des contraintes techniques. Au conservatoire botanique, un projet de grande ampleur devrait être décidé prochainement, ce qui entraînerait une réhabilitation totale du musée.

Côté écoles, la Calandreta possède désormais des toilettes accessibles grâce à une extension à l'ancien tribunal de commerce. Pour celle de Lesponne, les services accessibles au public seront réalisés dans la salle des fêtes située à proximité et accessible. Enfin, le bâtiment de l'école Achard a changé d'affectation suite à la fusion des écoles maternelles Achard et Carnot. Aujourd'hui Maison des associations, les services à rendre ne sont plus les mêmes. Ainsi, seules les toilettes ont été rendues accessibles.

En 2018, les travaux se sont poursuivis avec, notamment, l'aménagement de la rue Général-de-Gaulle, de l'entrée sud de la ville ou encore du centre administratif de La Mongie. Quant à l'espace Maintenon, la municipalité souhaite engager une réhabilitation complète en 2020 incluant une rénovation thermique et des travaux d'accessibilité.

À titre d'information, entre 2001 et 2017, ce sont ainsi plus de 5,20 M€ qui ont été investis pour améliorer l'accessibilité des bâtiments communaux (1,60 M€) et de la voirie (3,60 M€).

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel