mercredi, 28 octobre 2015

Main basse du gouvernement sur les ressources des personnes en situation de handicap !

L’Association des Paralysés de France (APF) lance une alerte vigoureuse sur l’impact des mesures du projet de loi de finances (PLF) pour 2016 sur les bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé (AAH) et de ses compléments. Les nouveaux modes de calcul de l’AAH et de l’APL proposés par le PLF 2016 vont avoir un effet désastreux sur le niveau de vie de plusieurs centaines de milliers de personnes en situation de handicap.

Le PLF 2016 en prévoyant de prendre en compte dans le calcul de l’AAH les menus intérêts des livrets non soumis à l’imposition sur le revenu va faire perdre des sommes considérables à plus de 200 000 personnes, parmi les plus vulnérables, en les excluant de leurs droits connexes (complément de ressources et majoration pour la vie autonome). 

Et cela ne suffisant pas, le PLF prévoit également d’intégrer le patrimoine et le montant exorbitant de certains loyers dans les critères d’éligibilité de l’aide personnalisée au logement (APL) sans s’interroger sur l’impact de cette mesure sur les personnes en situation de handicap. 

Ces deux décisions vont venir aggraver considérablement les conditions de vie déjà précaires d’un grand nombre de citoyens qui vivent déjà sous le seuil de pauvreté. Pour une poignée d’euros, le gouvernement est prêt à sacrifier les personnes en situation de handicap.

C’est pourquoi l’APF, révoltée par ces nouvelles mesures d’économie prises sur le dos des citoyens les plus pauvres, dit « Stop à l’indécence ! » et lance une pétition en ligne sur www.change.org/HandicapStopIndecence pour appeler le gouvernement et les parlementaires à les supprimer.

visuel-.jpgVersion audio :
podcast

Lire la suite

mercredi, 09 juillet 2014

Bienvenu-e-s à la Dèche-sur-Mer !

Pauvres, précaires, Personnes en situation de handicap, salariés, chômeurs, retraités, :
Bienvenu-e-s à la Dèche-sur-Mer !


Ensemble, refusons la misère dans la cinquième puissance économique mondiale !

Toutes et tous mobilisons nous. Dénonçons la situation et la stigmatisation intolérables !
Toutes et tous au camping de la Dèche-sur-Mer
Du jeudi 17 au vendredi 18 juillet
Parking Lissagaray Auch

INAUGURATION JEUDI 17 à 12h30

Certains se souviennent du jeudi 16 juillet 2009 où nous avions installé pour deux jours notre camping sur la place Lissagaray à Auch !

LaDeche2009.jpg

Nous dénoncions les ressources trop faibles de millions de personnes en France.

La situation n'est pas meilleure, bien au contraire...
LA CRISE, « LEUR CRISE », laisse sur le bord de la route des millions de personnes, sans boulot, sans argent, sans logement, sans accès aux soins, sans, sans sans...
Le chômage ne cesse d'augmenter. Ceux qui ont encore un travail, souvent à temps partiel et en CDD ont du mal à joindre les deux bouts. Les salaires et les retraites stagnent. Le RSA et les minima sociaux c'est la misère...


Anne Marie NUNES

précarité, pauvreté, ressources, AAH, invaliditéVersion audio :
podcast

mercredi, 25 septembre 2013

Réunion du CIH : et les ressources ?

A l'occasion de la réunion du Comité Interministériel sur le Handicap (CIH) le journal La Croix a interviewé Alain Rochon, Président de l'APF et Odile Maurin, représentante du Conseil Départemental de Haute Garonne qui regrettent que le thème des ressources, pourtant essentiel, ne soit pas abordé lors de cette réunion.

Pour lire l'article : en pdf ou directement sur La-Croix.com

visuel-.jpgVersion audio :
podcast

mercredi, 04 septembre 2013

AUGMENTATION DE L’AAH de 1,75% : La précarité demeure !

ReflexeHandicap.jpeg


L’Association des paralysés de France (APF) tient à exprimer sa vive déception suite à l’annonce de Marie-Arlette Carlotti, Ministre déléguée en charge des personnes handicapées, de revaloriser l’allocation adulte handicapé (AAH) de 1,75% au 1er septembre 2013[1]. Cette légère augmentation porte le montant de l’AAH à 790,18€ par mois, toujours largement sous le seuil de pauvreté !

Après une augmentation de 25% durant le précédent quinquennat, cette très légère et unique progression pour 2013 ne constitue pas une augmentation concrète du pouvoir d’achat des personnes en situation de handicap ou malades ne pouvant pas ou plus travailler. En effet, l’inflation de 1,1%[2] et les nombreux autres frais supplémentaires – forfait hospitalier, franchises médicales, fiscalisation des indemnités accident du travail, déremboursement de certains médicaments, hausse du coût des mutuelles – sont largement absorbés par cette hausse de 1,75%.

Par ailleurs, l’APF regrette que le sujet des ressources des personnes en situation de handicap (AAH mais aussi pensions d’invalidité et rentes versées à des personnes en situation de handicap), après avoir été passé sous silence lors de la Conférence nationale de lutte contre la pauvreté en décembre 2012, ne soit ni dans l’agenda du président de la République et du gouvernement, ni inscrit au programme du Comité interministériel du handicap à venir.

Ainsi, l’APF demande avec force au gouvernement de prendre en compte cette question dans le cadre de la loi de finances 2014 afin d’apporter une réponse durable aux personnes en situation de handicap ou malades vivant sous le seuil de pauvreté !

aah,ressources,précaritéAccès audio : podcast

Lire la suite