mardi, 13 août 2013

L'URIOPSS dénonce l'exclusion des titulaires de l'AAH à la couverture maladie universelle

Dans le flash info de l'URIOPSS Midi Pyrénées du 19 juillet dernier, l'URIOPSS dénonce l'exclusion des titulaires de l'AAH à la couverture maladie universelle (ci-dessous l'extrait du flash info)

Les adultes handicapés toujours exclus de la CMU

Paradoxe de la couverture maladie universelle (CMU), celle-ci n’est toujours pas éligible aux adultes handicapés, dés lors que ces derniers bénéficient de l’allocation pour adultes handicapés (AAH) dont le montant est supérieur au plafond de la CMU-C, réévalué le 1er juillet dernier. Leur prise en charge des frais de santé se limite ainsi à une aide complémentaire santé (ACS) qui n’apporte pas la même protection.

visuel-.jpgVersion audio :
podcast

mardi, 18 décembre 2012

Pour dire STOP à la fabrique de la pauvreté : dans les médias

La manifestation de NPNS le 7 décembre 2012 devant le siège du parti socialiste à Toulouse (lire l'article) pour dire stop à la fabrique de la pauvreté a été reprise dans les médias :

Pour lire l'article paru dans la Dépêche du 8 décembre 2012, dans En Direct n°24 (endcadré en bas de la page 10 de la Lettre interne d'information de l'APF)

et pour visionner l'extrait du journal du 7 décembre sur TLT

l'émission sur TLT le 14 décembre 2012

jeudi, 13 décembre 2012

Les personnes en situtation de handicap oubliées de la solidarité ?

Pauvreté.jpgL’Association des paralysés de France (APF) tient à exprimer son immense déception au lendemain de la conférence de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale. Comme le laissaient présager les rapports préparatoires, les personnes en situation de handicap vivant sous le seuil de pauvreté sont les oubliées de cette conférence ! Aucune mesure concrète et directe concernant les 2 millions de personnes en situation de handicap et vivant dans la précarité n’a été annoncée ; l’AAH et les pensions d’invalidité restant largement sous le seuil de pauvreté.

L’APF est révoltée par ce désintérêt manifeste pour les difficultés quotidiennes des personnes en situation de handicap vivant dans la précarité.

Alors qu’il était attendu de cette conférence un choc de solidarité, c’est un choc sans solidarité pour les personnes en situation de handicap, grandes oubliées de cette conférence.

M. Ayrault a indiqué, dans son discours de clôture, que les personnes en situation de handicap ne seraient pas oubliées. L’APF demande donc au gouvernement de détailler d’urgence les mesures proposées pour lutter contre la pauvreté des personnes en situation de handicap !

Pour lire l'intégralité du communiqué de presse : cliquez sur ce lien

visuel.jpgAccès audio
podcast

lundi, 10 décembre 2012

Conférence nationale de lutte contre la pauvreté et pour l’Inclusion sociale

Vivre avec moins de 776 €[1] / mois :

les personnes en situation de handicap seraient privilégiées ?

A quelques jours de la conférence nationale de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale qui aura lieu les 10 et 11 décembre, l’Association des paralysés de France (APF) a pris connaissance des rapports thématiques produits par les différents groupes de travail. Alors que près de 2 millions de personnes en situation de handicap ou atteints de maladie invalidante vivent largement sous le seuil de pauvreté (avec moins de 776€ / mois), ces rapports qui vont alimenter les travaux de la conférence et les grandes lignes du futur plan quinquennal ne proposent aucune mesure directe pour améliorer le quotidien des personnes en situation de handicap !

Les personnes en situation de handicap ou atteints de maladie invalidante ne pouvant pas ou plus travailler sont-elles condamnées à rester toute leur vie dans la grande précarité ? Ces personnes sont-elles des privilégiées comme semble le suggérer ces rapports ?

L’APF déplore le désintérêt marqué pour cette question et refuse cette vision selon laquelle une situation de handicap entraîne fatalement l’installation dans une situation de précarité durable !

Pour télécharger le communiqué de presse complet, cliquez ici.
 
ressources,pauvreté,exclusion
Accès audio :
podcast

 

[1] 776,59€ / mois : montant maximum de l’AAH au 1er septembre 2012