mercredi, 30 novembre 2016

Accessibilité : neuf ans et trois millions pour équiper les salles de la ville

201611161675-full.jpg

Article issu du journal " La dépêche du Midi" du 16/11/2016

La loi du 11 février 2005 fixait l'échéance du 1er janvier 2015 pour permettre aux différents établissements recevant du public de se mettre en conformité pour permettre à tous les usagers et quelque que soit leur handicap d'y accéder. Aujourd'hui, le constat est édifiant : au vu du retard pris dans ces différentes réalisations, le gouvernement a mis en place un agenda d'accessibilité programmée pour accorder un délai supplémentaire. Une situation dont la ville de Condom a pu bénéficier pour établir un constat précis des travaux à entreprendre.

Trois salles aux normes

À ce jour, trois équipements sont en parfaite conformité avec la loi et ont obtenu une attestation d'accessibilité. Il s'agit du théâtre, de l'espace Rive gauche et du centre social (installé dans la rue Gambetta). Le diagnostic a mis en exergue que soixante établissements recevant du public et trois installations ouvertes au public n'étaient pas équipés selon la réglementation. Devant ce constat, la municipalité a décidé d'étaler sur un agenda de neuf ans l'ensemble des travaux à réaliser. «La programmation a été définie selon des projets déjà en cours, du niveau de fréquentation et du type de service proposé», expliquait le maire Gérard Dubrac au cours de la séance du conseil municipal. Ces travaux représentent une enveloppe globale de 2 721 604 €. Près de la moitié de cet investissement sera réalisée sur la dernière tranche. Sur 2017, seize sites sont concernés dont le cloître, la salle Pierre de Montesquiou, différentes écoles et églises ainsi que le gymnase du lycée et les ateliers municipaux. L'aménagement de l'Hôtel de ville est quant à lui programmé pour 2019. Les sites les plus onéreux à aménager seront la gendarmerie, le Musée de l'armagnac et, notamment, l'école Jules-Ferry.

Les commentaires sont fermés.