lundi, 20 mars 2017

Un champion pour briser les clichés sur le handicap

201703091915-full.jpg

Article issu du site du journal "La dépêche du Midi" du 9 mars 2017 ; DDM Nédir Debbiche

À l'issue du salon Taf au hall du Mouzon, le Cap emploi et le Service d'Appui au Maintien dans l'Emploi des Travailleurs Handicapés organisaient hier une soirée sur l'intégration des personnes handicapées dans l'emploi. Cette soirée, venait remplacer le salon de l'emploi des personnes en situation de handicap annulé en novembre pour cause de grève des agents municipaux. Pour nourrir les débats, plusieurs personnalités ont parlé à des représentants du monde de l'entreprises leurs expériences. Maxime Valet, double champions paralympique d'escrime au fleuret et Édouard Detrez, inventeur gersois du premier fauteuil roulant Made in France étaient présents.

Mais avant de parler aux chefs d'entreprise, le sportif a rencontré, à 17 h 30, les enfants des écoles de Seissan, Auterive, Lalanne-Arqué, et Saint-Paul d'Auch. Ces derniers, avaient réalisé en amont des dessins autour de la tolérance envers le handicap. «Cette rencontre avec Maxime Valet est une manière de les récompenser pour leur travail», explique Amina Ozdemir, coordinatrice au Cap Emploi. «Si on veut changer les préjugés, il faut sensibiliser les enfants dès le plus jeune âge. Et un grand champion comme M. Valet, de surcroît en passe de devenir médecin est un exemple de réussite», développe-t-elle.

«Les questions d'enfants sont souvent très constructives, réagit M. Valet. Ce sont des bonnes remarques, constructives souvent très pratiques. Et ils sont curieux !», conclut l'escrimeur.

La Dépêche du Midi

mercredi, 22 février 2017

Des jeunes se mobilisent pour le handisport

201702210940-full.jpg

Torballest l'une des activités proposée lors de cet après-midi./ Photo archive DDM MPL

«Faire du sport c'est possible même quand on est handicapé». C'est un des messages que veut faire passer un groupe de quatre étudiants en BTS du lycée Beaulieu Lavacant.

Arnaud, Cyril, Clément et Alexandre, dans le cadre de leur projet d'initiative et de communication, consacrent l'après-midi du mercredi 22 février à partir de 14 heures au handisport. Elle sera organisée dans la salle des cordeliers en lien avec le comité départemental handisport et le centre de Roquetaillade. «Nous voulions préparer une soirée. Puis à force de discussion nous avons décidé d'organiser une rencontre sportive entre valides et handicapés», dévoile Arnaud. Encadrés par des éducateurs, ils proposeront un tournoi où ils joueront à la boccia (sorte de pétanque), sarbacane, torball, tir à la carabine laser ainsi qu'un parcours de fauteuil électrique ou manuel.

«Chaque atelier rapportera des points pour gagner des bons d'achat à Décathlon. Crêpes et boissons seront vendues, décrit Arnaud. L'argent récolté sera reversé au centre de Roquetaillade.»

Touchés plus ou moins personnellement par la question du handicap, leur message est clair : «Nous voulons montrer qu'en plus de faire du sport, les personnes handicapées sont parfois plus fortes que des valides. Qu'ils ne sont pas différents», analyse Arnaud. Une trentaine d'adultes et d'enfants du centre Roquetaillade seront présents.

L'après-midi est ouverte à tous.

mardi, 07 février 2017

Grande enquête « Elections 2017 et Handicap » : donnez votre avis !

3456892262.jpgL’institut d’opinion Ifop lance, avec l’APF, une grande enquête en ligne pour connaître l’opinion des citoyennes et citoyens en situation de handicap à l’occasion de l’élection présidentielle et des législatives.

 Vous êtes vous-même personnellement concerné(e) par un handicap ou vous portez la parole d’une personne en situation de handicap qui ne peut pas s’exprimer ? Vous êtes parent, frère, sœur, d’une ou plusieurs personnes concernées par un handicap ?

Répondez à cette grande enquête en ligne sur avant le 28 février et donnez votre avis sur l’évolution de votre quotidien ces 10 dernières années, vos attentes et votre état d’esprit à quelques semaines des élections.

Cela ne vous prendra que quelques minutes et c’est anonyme !

Si vous n’êtes pas directement concerné (e), des personnes de votre entourage pourraient l’être. Faites-leur connaître l’enquête en la partageant sur les réseaux sociaux !

Et rendez-vous le 20 mars sur apf.asso.fr pour découvrir les résultats !

jeudi, 02 février 2017

Les commerçants visés par une escroquerie autour de l'accessibilité des établissements.

ATT00001.jpg

L'arnaque porte sur les travaux de mise en conformité de l'accès aux locaux. / Photo archives Joel Boyé

   Des dizaines de commerçants et professions libérales sont démarchées par courrier ou téléphone en ce moment par des sociétés commerciales qui se font passer pour des organismes officiels se disant en charge de régulariser la situation des professionnels à l'égard de la règlementation ADAP (handicap).

   "Cette "escroquerie" est d'ampleur Nationale, et notre département est particulièrement visé en ce moment, informe la mairie de Tarbes. Face au démarchage téléphonique agressif ou courriers de certaines sociétés qui proposent de "régulariser" la situation des établissements recevant du public dans leur dépôt de dossier Ad'AP, un appel à la prudence est lancé. Ces interlocuteurs ne sont pas des organismes officiels et ont un but strictement commercial. Certains commerçants tarbais ont déjà subi des préjudices financiers importants, de plusieurs centaines d'euros. Il est donc appelé à la vigilance."